À propos

  • Twitter - Collectif petite enfance
  • Facebook - Collectif petite enfance

NOTRE MOTIVATION À AGIR ENSEMBLE POUR TOUS LES TOUT-PETITS AU QUÉBEC 

Au Québec, les inégalités sociales ont des impacts tangibles et multiples sur la société et la petite enfance n’en fait pas exception. Selon les dernières données disponibles, nous savons qu’un peu plus d’un enfant sur quatre, parfois même un enfant sur trois, commence la maternelle avec des vulnérabilités dans au moins un domaine de son développement.1 Ces chiffres sont encore plus préoccupants dans certains contextes2 et confirment qu’il est urgent d’agir. Parce qu’ils sont les adultes de demain, il importe d’offrir à chaque enfant le meilleur départ possible dans la vie et des chances égales de s’épanouir, en considérant l’unicité de chacun et la diversité des réalités vécues.

Faire de la petite enfance une priorité sociétale, c’est investir dans une société plus solidaire, épanouie, éduquée et prospère. À l’échelle mondiale, les sociétés qui investissent dans la petite enfance et la famille sont les sociétés dont l’état de santé est le meilleur et dont les niveaux d’inégalités en matière de santé sont les plus faibles du monde. Alors que nous vivons une période de grands défis - pandémie, crise environnementale, diversité et inclusion, etc. - il est plus que jamais crucial de réaffirmer l’importance de prioriser les enjeux de la petite enfance.

LE POSITIONNEMENT DU COLLECTIF PETITE ENFANCE 

Pour faire de la petite enfance une priorité au Québec, le Collectif se positionne comme un porte-voix des mesures essentielles à mettre en place pour assurer l’avenir et le bien-être de chacun des tout-petits au Québec, du début de la grossesse à l’entrée à la maternelle.

Le Collectif petite enfance regroupe présentement plus de 19 organismes-partenaires qui rallient des milliers de personnes œuvrant pour la petite enfance et qui partagent tous un objectif commun : faire de la petite enfance une priorité au Québec.

 

 

_____________________________

[1] SIMARD, Micha, Amélie LAVOIE et Nathalie AUDET (2018). Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, 2017, Québec, Institut de ka statistique, 126p.
[2] Le portrait de cette étude rencontre certaines limites, certaines populations ne sont pas représentées ici.