Grande semaine des tout-petits - Collectif petite enfance

Du 14 au 20 novembre 2022

7e édition

Merci de votre participation

Rendez-vous pour la 7e édition en 2022

Pourquoi une Grande semaine des tout-petits?

La Grande semaine des tout-petits vise à donner une voix aux quelque 534 000 tout-petits au Québec afin de faire de la petite enfance une véritable priorité de société.

C’est l’occasion pour nous tous de nous arrêter un moment pour porter notre regard sur la petite enfance au Québec et de réfléchir collectivement aux mesures à prendre afin que tous nos enfants démarrent dans la vie avec les meilleures chances possibles. Profitons de cette semaine pour favoriser et susciter le dialogue autour du développement des tout-petits, mettre en lumière des initiatives locales et régionales qui soutiennent la petite enfance et la périnatalité et mobiliser l’ensemble de la société, des groupes communautaires au milieu des affaires, en passant par les élus et élues.

Thématique 2021 - La prévention

Le Collectif s’est engagé, lors du dépôt du rapport de la Commission Laurent, à porter un regard sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des recommandations de la Commission, plus particulièrement celles abordant la prévention et les conditions favorisant la mise en place de communautés bienveillantes.

Participez à la Grande semaine des tout-petits

Une occasion de sensibilisation, de dialogue et de mobilisation sociétale en faveur de la petite enfance.

Webinaire ‘’Le bien-être des tout-petits du Québec : Où en sommes-nous?’’ - Collectif petite enfance

Webinaire ‘’Le bien-être des tout-petits du Québec : Où en sommes-nous?’’

Discussion entre Camil Bouchard, Ph.D. Psychologie et ex-président du rapport Un Québec fou de ses enfants (1991) et André Lebon, ex-vice-président de la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse et la rapport Instaurer une société bienveillante pour nos enfants et nos jeunes (2021).

Lettre à votre élu.e

En quelques clics, vous pouvez envoyer une lettre à votre député.e pour lui signifier votre souhait que nous en fassions encore plus, collectivement, pour les tout-petits.

Veuillez entrer un code postal valide.

Nos ambassadeurs

La #Grandesemaine des #toutpetits est essentielle pour rappeler l’importance de l’égalité des chances pour tous et que cette égalité commence bien avant la scolarisation. Pour mes fils, encore cette année, j’ai accepté d’être une ambassadrice, car ils méritent un avenir à la hauteur de leurs rêves et de leurs ambitions.

Martine Desjardins - Collectif petite enfance

Martine Desjardins

Directrice générale, Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Pour une deuxième année consécutive je suis heureuse d’ajouter ma voix à la ‘’Grande semaine des tout-petits’’ qui a à cœur le bien-être et le développement des tout-petits. La petite enfance a besoin de nous tous pour en faire une priorité de société.

Gabrielle Fontaine - Collectif petite enfance

Gabrielle Fontaine

Comédienne

Du point de vue de la science économique, l'investissement dans la petite enfance est le plus rentable de tous les investissements en éducation, parce que tout ce qui suit dépend du succès ou de l'échec des premiers pas dans la vie.

Pierre Fortin - Collectif petite enfance

Pierre Fortin

Professeur émérite d’économie, UQAM

Dès la petite enfance, il existe des différences importantes au niveau du développement des tout-petits, tous ne sont pas égaux. Ces écarts présents dès le tout jeune âge ont tendance à persister. Pourtant, un consensus clair émerge en sciences économiques, investir tôt dans la vie de l’enfant permet d’égaliser les chances de réussite et le rendement des interventions en bas âge est généralement plus élevé. Je suis donc ravie de pouvoir appuyer la Grande semaine des tout-petits, une initiative qui vise à égaliser les chances dès le départ.

Catherine Haeck - Collectif petite enfance

Catherine Haeck

Professeure titulaire, Sciences économiques, UQÀM, Directrice, Laboratoire CIQSS-UQAM-INRS et Co-directrice, Observatoire pour l’éducation et la santé des enfants, CHU Ste-Justine

Je suis heureux de m’associer à nouveau à la Grande semaine des tout-petits. Notre engagement envers la petite enfance est une des clés pour assurer la prospérité et la réussite de notre société à long terme. Nos tout-petits méritent de grandir dans les meilleures conditions possibles, et cela passe par une meilleure conciliation travail-famille. Le contexte actuel appelle à une nouvelle réorganisation du travail, et j’invite les employeurs à profiter de cette occasion pour renforcer les politiques de conciliation travail-famille au sein de leur organisation afin de mieux répondre aux besoins des familles. Nous avons tous un rôle à jouer pour assurer le bien-être individuel de nos tout-petits à cette étape cruciale de leur développement. Engageons-nous afin de leur fournir un environnement sain, sécuritaire et propice à leur épanouissement et à celui des générations futures.

Michel Leblanc - Collectif petite enfance

Michel Leblanc

Président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Agir très tôt dans le développement de l'enfant, dès la grossesse, lorsque son cerveau est le plus réceptif, est le meilleur moyen de l'aider à réaliser son plein potentiel. Ce que nous leur inculquons à ce stade leur durera toute une vie, facilitant la transition vers l'école, prévenant les difficultés au cours de leur parcours d'apprentissage et augmentant leurs chances de terminer leurs études secondaires ou d'explorer des voies professionnelles, leur permettant ainsi de devenir des adultes autonomes. En les accompagnant pour qu'ils deviennent de meilleurs parents, nous contribuerons également à briser le cycle de la maltraitance.

André Lebon - Collectif petite enfance

André Lebon

Ex-vice-président, Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse et consultant