Les impacts de la pandémie sur le développement des tout-petits sont de plus en plus visibles et les préoccupations sont multiples. Nos partenaires le constatent sur le terrain.

Le Collectif petite enfance croit que la prévention auprès des tout-petits doit être priorisée dans les stratégies visant à soutenir le développement des enfants.

Le Collectif constate que :

  • Les familles ont de la difficulté à avoir accès aux services spécialisés dont elles ont besoin;
  • Les interventions proposées tôt dans la vie ont plus de chance d’avoir un effet bénéfique sur le développement de l’enfant et de diminuer les problèmes futurs, puisque le cerveau se situe alors au plus fort de son développement;
  • Notre société, qui agit depuis trop longtemps de façon curative, doit prioriser la prévention.
  • Agir tôt, agir rapidement et agir au bon moment est la clé.

Les interventions visant les tout-petits sont plus efficaces que celles visant les enfants plus vieux. On estime d’ailleurs que la plupart des interventions rentables se feraient avant l’âge de 3 ans puisque le cerveau se situe alors au plus fort de son développement.

Les premières années de vie d’un enfant jouent un rôle fondamental dans la façon dont il se développera. Le contexte dans lequel il évolue et les expériences qu’il vit, qu’elles soient positives ou négatives, influenceront différents aspects de son développement global.

Problématique Agir ensemble - Collectif petite enfance